Enemy : Analyse et explications de la fin du film

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

Tous les ans, nous avons le droit à quelques films qui nécessitent de bien réfléchir pour en comprendre tous les tenants et aboutissants. En 2013 nous avions notamment eu l'excellent Cloud Atlas (disponible en DVD et Blu-ray). En 2014, nous avons eu le plutôt médiocre Transcendance (également disponible en DVD et Blu-ray).

La même année, Enemy est sorti dans les salles (il est aujourd'hui disponible en DVD et Blu-ray). Et dans le genre "film alambiqué", je crois bien qu'on a tiré le gros lot ! Le film de Denis Villeneuve fait fort avec cette histoire de personnes physiquement identiques qui se rencontrent et ses nombreuses araignées disséminées tout au long de l'intrigue. Forcément, ce film contient de nombreux spoilers et vous feriez mieux d'avoir vu le film avant de vous y aventurer !

Enemy_Jake_Gyllenhaal

 

Plus le film avance, et plus les mystères semblent s'épaissir, jusqu'à la dernière séquence, qui, il faut le dire, doit laisser la plupart des spectateurs bouche bée, voir frustrés de ne pas comprendre ce qu'on essaie de leur dire. Pourtant, en prenant le temps d'analyser les différents éléments du film, on se rend compte que la plupart des mystères s'expliquent. Même pour ceux pour lesquels nous n'avons pas de réponse claire, il est possible de faire des interprétations plutôt cohérentes.

Cette analyse est composée de trois parties.Dans la première, je vais revenir sur le déroulement du film et vous démontrer pourquoi il est évident qu'Allan et Anthony ne sont qu'une et même personne. Dans la deuxième partie, je vais tenter d'expliquer ce que représentent les araignées. Enfin, dans la troisième, je reviendrais sur la fin très particulière et brutale du film.

 

Jake le prof et Jake l'acteur : Un seul personnage !

Il n'y a pas des milliards d'interprétations possibles.Comme évoqué plus haut, il n'y a pas de jumeau identique, il s'agit d'un seul personnage. Deux citations de Denis Villeneuve, confirment cette position : "Ce film est un documentaire sur mon subconscient. Ou inconscient de Jake Gillenhall" ou encore "C'est un homme qui décide de quitter sa maitresse pour revenir vers sa femme. On voit l'histoire depuis le point de vue son subconscient". Le film relate donc une bataille psychologique d'un homme pour vaincre ses démons. La plupart des séquences ont lieu dans  son subconscient et ne sont pas réelles.

Afin de bien comprendre les différents aspects mais aussi et surtout les vrais enjeux du film, je vais revenir sur une grande partie des séquences de celui-ci. Je ferais référence aux deux personnages incarnés par Jake comme Jake le prof et Jake l'acteur. Lorsque je ne préciserais pas s'il s'agit de l'acteur ou du prof, c'est justement parce que l'information ne nous est pas fournie, ou alors parce qu'il s'agit du "vrai Jake", qui est un mix des deux.

Le film débute avec message vocal de la mère de Jake qui s’inquiète de l'état de son appartement, puis on voit sa femme nue (Helen), puis Jake l'acteur (reconnaissable grâce à sa bague au doigt) dans un club privé ou plusieurs hommes viennent observer des femmes nues se caressant. Plus tard, on retrouve Jake le prof qui parle de dictature, comme quelque chose qui fait perdre le contrôle, la liberté. Il parle de répétition en citant le philosophe Hegel : "tous les grands évènements de ce monde ce produisent deux fois." Il ajoute une citation de Karl Marx qui a précisé "La première fois c'est une tragédie, la deuxième fois c'est une farce". Ce cours est répété deux fois pour montrer sa vie banale, qui se répète, l'ennui que cela peut lui procurer. Jake le prof est quelqu'un de nerveux, pas à l'aise, pas vraiment soucieux de son apparence. Jake l'acteur porte une alliance, il a plus d'assurance, il prend soin de son look.

enemy-sarah-gadonSuite aux conseils d'un de ses collègues, Jake le prof va louer un film. C'est après avoir vu le film, pendant son sommeil, qu'il va commencer à imaginer "cet autre", ce double de lui. Il compare cet acteur lui ressemblant avec une photo déchirée, ne montrant pas le personne à coté de lui.
Après avoir récupéré l'enveloppe dans l'agence de Jake l'acteur, Jake le prof appelle chez l'acteur et tombe sur sa femme, et plus tard sur lui. Suite à ce coup de fil, Helen interroge Jake l'acteur et le soupçonne d'être en contact avec une maitresse. Plus tard, Helen va se rendre à l'université et va tomber sur Jake le prof. Celui-ci lui demande de combien de temps elle est enceinte ,et celle-ci répond 6 mois (Comme le temps qui sépare la dernière venue de Jake l'acteur à l'agence, ce qui n'est pas un hasard). Cette rencontre à l'université a t'elle vraiment lieu ou est-elle dans le subconscient de Jake ? Difficile de répondre avec exactitude, mais pour moi, c'est l'une des rares scènes du point de vue de sa femme Helen. C'est à ce moment qu'elle découvre comment son mari est troublé et cela aura un impact sur son comportement pour le reste du film. Il est également intéressant de noter que Jake l'acteur ne décroche le téléphone qu'une fois que Jake le prof a disparu de l'écran, laissant bien supposer qu'il puisse s'agir d'une seule et même personne.

Au retour de Jake l'acteur dans son appartement, celui-ci se plaint des myrtilles car elles ne sont pas bio. Sa femme initie alors une conversation sur la rencontre à l'université. Il répond qu'il ne comprend pas de quoi il parle et elle répond "je pense que tu sais". Au fur et à mesure des séquences, elle prend conscience que son mari est perdu, d’où son état émotionnel qui peut paraitre exagéré. après que sa femme lui ait posé toutes ces questions, Jake l'acteur a une vision de femme à tête d'araignée.

Lorsque la rencontre des deux Jake a finalement lieu dans un hôtel, le prof stresse vite et choisit de couper court. Mais Jake l'acteur le suit et se met à suivre la fiancée de celui-ci, Mary, incarnée par Mélanie Laurent. Juste après, on le voit chez lui, assis, en train de reflechir. Les séquences précédentes, de la rencontre à "l'espionnage" sont donc probablement le fruit de ces réflexions, il n'a pas quitté la pièce depuis que sa femme lui a parlé.

Jake rencontre sa mère.Il s'agit du prof car il n'a pas d'alliance. Elle lui dit qu'il doit arrêter de parler de cet homme identique, qu'il a assez à gérer avec sa femme, puis elle lui propose des myrtilles et il dit qu'il n'aime pas ça. A un moment, elle évoque le fait qu'il a un bon appart, un bon job, et qu'il doit arrêter avec ce délire d'être acteur. Il y a là un décalage car au tout début du film, sur le message vocal, elle dit que son appart est pourri.

enemy-doublePlus tard, Jake l'acteur confronte le prof et l'accuse d'avoir couché avec sa femme et lui impose de coucher une fois avec sa fiancée avant de disparaitre. Pendant que Jake l'acteur part avec Mary, Jake le prof décide d'aller voir Helen, la femme de Jake l'acteur.Les séquences dans l'appartement, avec sa femme correspondent donc à la réalité, tandis que le trip avec Mary se déroule entièrement dans son subconscient.

Le gardien qui ouvre à Jake le prof est celui avec qui Jake l'acteur était au strip-club au début. Il souhaite y retourner mais n'a pas de clé. Une fois dans l'appart, dans lequel il semble perdu, Jake le prof voit des myrtilles et surtout une photo de lui et sa femme. Cette photo est identique que celle du début du film sans etre déchirée. Il est progressivement en train de recoller les morceaux, de faire face à la réalité. Sa femme l'observe se mettre au lit, elle l'encourage à se déshabiller, semble espérer quelque chose, prend sa main et la met sur son ventre. Elle lui dmeande alors comment était sa journée à l'école, ce qui le déstabilise. Parallèlement à ce rapprochement, Mary remarque la marque de l'alliance sur le doigt de Jake l'acteur et mets fin, effrayée, à leur rapport sexuel. Jake le prof se réveille à ce moment. Jake l'acteur ramène Mary chez elle en voiture. Jake le prof pleure, sa femme vient pour le réconforter, raproche leurs mains et les serre. Il dit qu'il est désolé. Dans la voiture, les deux autres disputent. Helen demande à Jake de rester et lui fait l'amour. La tension monte dans la voiture et la voiture se crashe. Le pare-brise ressemble à une toile d'araignée. Jake le prof semble avoir fini cette guerre dans son subconscient.

Cela se confirme le lendemain, le matin, lorsqu’il s'habille avec les vêtements de l'acteur et que les deux ne font désormais plus qu'un. Hélas il tombe sur l'enveloppe récupérée à l'agence, qui contient une clé, celle permettant d'accéder au club privé. Sa femme dit que sa mère a appelé. Il reste focalisé sur la clé et demande à sa femme si elle a des plans pour ce soir car il doit sortir. Et la fin, brutale, vous la connaissez. Sa femme a l'apparence d'une araignée géante apeurée et lui semble perplexe.

Il n'y a donc qu'un seul Jake, mais la schizophrénie, ou le subconscient, ne sont pas les sujets principaux du film. Ce qui intéresse le réalisateur, c'est de traiter de peur de l'engagement, de fidélité, de "fatalité". Je vais donc maintenant revenir sur les différentes araignées aperçues tout au long du film.

 

Explications des différentes araignées du film

Outre les araignées, il est intéressant de noter que plusieurs fois dans le film, des éléments, comme les cables électriques ou le pare-brise, évoquent la forme d'une toile d'araignée. Pour ce qui est des araignées dans Ennemy, elles représentent les femmes, ou tout du moins la vision que Jake en a. Les araignée enferment leurs proies dans leurs toiles, et c'est ce dont Jake a peur. Certains araignées tuent même les mâles après la procréation. Il craint que sa femme, son mariage, le bébé arrivant, ne lui prennent sa liberté.

femme-araignéeSi ma mémoire est bonne, on peut citer quatre araignées apparaissant à différents moments du film. Dans la première séquence du film, lorsque Jake est au club privé, une femme apporte une araignée sur un plateau. Celle-ci est à deux doigts de faire écraser pour le talon aiguille de la femme.Cette araignée représente sa femme, son amour pour elle. Jake, en se rendant au club, menace de détruire son couple.

La deuxième araignée n'en est pas une à proprement parler. Il s'agit plus précisément d'une femme à tête d'araignée, qui apparait dans un rêve de Jake. Cette séquence est surtout là pour faire le lien entre les araignées et le femmes, illustrer l'association qui est faite afin de comprendre, par la suite, les différentes apparitions d'araignées.

araignée-enemyLa troisième araignée est une araignée géante qui se déplace au milieu des immeubles de la ville brumeuse ou vit Jake. Cette séquence intervient juste après sa rencontre avec sa mère. On peut donc naturellement supposer qu'elle représente la mère de Jake. On peut même aller plus loin en supposant que la ville, brumeuse, représente l'esprit confus de Jake et que celle-ci essaie de "contrôler" son esprit, lui dire quoi faire.

Il ne reste plus que la dernière araignée, celle de la toute dernière scène, qui prend la place de sa femme. Que signifie t-elle ?

 

Explication de la fin du film Enemy

fin-enemyPourquoi sa femme est transformée en araignée ? Tout simplement parce qu'il vient de lui dire qu'il va sortir ce soir. A peine a-t'il vaincu ses démons que ceux-ci ressurgissent à la première tentation.

Pourquoi sa femme semble t'elle terrorisée ? Car elle a peur d'être détruite, écrasée comme l'araignée au début du film, par cet homme incapable de prendre des choix, des engagements et de les assumer. Elle ne peut plus lui faire confiance et on peut supposer que ses crises de jalousie comme celles au début du film seront fréquentes à l'avenir.

Comment interpréter la réaction assez impassible de Jake ? Il comprend ce que sera sa vie pour le restant du mariage. Il aura toujours envie d'aller ailleurs, sa femme qui sera toujours inquiète. Au final, il ne pourra jamais s'installer dans une relation sérieuse, fonder une famille, sans retenir ses pulsions, il aura toujours envie d'autres femmes. Il comprend que le choses vont se reproduire encore et encore. Alors qu'il semblait être sorti de cette spirale négative, il repart à la première tentation. Sa réaction assez inexpressive est due à son détachement. Il comprend que c'est quelque chose qu'il ne peut pas forcément vaincre. Ce n'est pas une tragédie, mais quelque chose qu'il faut accepter, vivre avec, ce n'est plus qu'une farce, comme évoqué dans les citations des deux philosophes au début du film.

Pour des explications encore plus détaillées et si vous êtes à l'aise avec l'anglais, je vous invite à consulter cette vidéo Youtube qui m'a fourni bon nombre d'éléments pour réaliser cette analyse.

Ajoutez vos théories et analyses de fans en commentaires ! Nous les lirons, promis !!!

 

Source:  https://oblikon.net/analyses/enemy-analyse-et-explications-de-la-fin-du-film/

Comments powered by CComment