Boire ou conduire - il faut choisir. Que dit la loi en Belgique

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

"Week-end sans alcool: que dit la loi?

Week-end sans alcool: que dit la loi?
PhotoNews

Depuis 18h ce vendredi et ce jusque lundi matin à 06h00, la police fédérale de la route et les 108 zones de police locale font le pied de grue sur les routes du pays pour contrôler l’alcoolémie des automobilistes. Ces contrôles supplémentaires entendent dissuader les conducteurs de prendre le volant sous l’influence de l’alcool ou de stupéfiants.

La police fédérale insiste sur le fait que l’objectif de cette opération n’est pas de verbaliser un maximum mais bien de sensibiliser les conducteurs irresponsables au danger que représente la conduite sous l’influence de psychotropes. Les autorités rappellent ainsi qu’il faut « choisir entre boire et conduire » et qu’il existe des alternatives telles que la désignation d’un BOB, l’utilisation des transports en commun ou encore l’hébergement chez un ami.

Que dit la loi ?

Le taux d’alcool maximal autorisé est de 0,5 milligramme d’alcool par millilitre de sang. Quand la police vous fait souffler dans le ballon, le taux d’alcool dans votre haleine ne doit pas dépasser 0,22 milligramme par litre d’air expiré.

Si le taux d’alcool se situe entre 0,22 et 0,34, le conducteur devra s’acquitter d’une amende de 179 euros, assortie d’une interdiction de conduire pendant 3h. Entre 0,35 et 0,43 : 420 euros et interdiction de conduire pendant 6h. Entre 0,44 et 0,49 : 548 euros et interdiction de conduire 6h. Entre 0,5 et 0,64, la police dressera un procès-verbal, qui sera transmis au parquet et le conducteur se verra interdire de conduite pendant 6h. À partir de 0,65, scénario similaire mais le permis de conduire du conducteur sera retiré pendant 15 jours.

Lorsqu’un policier veut vous faire passer un contrôle, vous n’avez pas le droit de refuser mais vous pouvez demander à attendre quinze minutes avant de passer le test.

Concrètement, ça veut dire quoi ?

Le mieux est de rester sobre puisque, même avec un taux d’alcool de 0,5 mg/l de sang, un conducteur court 2,5 fois plus de risques d’avoir un accident mortel que s’il n’avait pas bu une seule goutte.

Si néanmoins vous tenez à calculer votre taux d’alcoolémie vous-même, voici la formule précise à appliquer : (V x t x 0,8) / (0,7 pour un homme ou 0,6 pour une femme x m). V est le volume de boisson ingéré en ml, t le degré d’alcool en pourcentage (une bière à 5º = 0,05 %), et m est la masse de la personne en kg. Ce calcul cependant.pas infaillible puisque des facteurs extérieurs comme des maladies ou un estomac vide peuvent accélérer l’absorption de l’alcool dans le sang.

Les femmes sont également clairement désavantagées : à poids égal et à quantité égale d’alcool consommée, le taux d’alcoolémie sera généralement plus élevé chez les femmes que les hommes. L’homme possède plus de liquide et moins de graisse que la femme or l’alcool est plus facilement soluble dans l’eau que dans la graisse. Sans compte que l’élimination de l’alcool est également ralentie chez la femme.

 

Source:  https://www.lesoir.be/272288/article/2020-01-11/week-end-sans-alcool-que-dit-la-loi

Comments powered by CComment