Les 8 meilleurs avantages extra-légaux en Belgique

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

"Les 8 meilleurs avantages extra-légaux

Chèque-repas, voiture de société, etc. Les avantages extra-légaux ont la cote et les employés ne manquent pas d’inventivité pour trouver des alternatives fiscales au salaire. Votre boss fait-il partie de ces ingénieux ? Vérifiez-le en consultant cette liste d’avantages qui optimisent le salaire.

avantage

1) Sport et chèques « culture »

Une entreprise peut distribuer des chèques sportifs et culturels s’il existe des accords sur papier à ce sujet. Cette prestation peut être exonérée des redevances sociales et des impôts, sous réserve que certaines conditions soient remplies. Par exemple, l’une de celle-ci stipule que le montant total des chèques ne peut pas dépasser 100 euros nets par an.

Idéal pour aller voir jouer le Standard ou pour sillonner les dernières expositions à la mode de la capitale.

2) Manifestations culturelles

Si votre entreprise délivre des billets pour des événements culturels spécifiques, en tant qu'employé, vous ne payez pas d'impôt sur le revenu. En revanche, vous cotisez quand même pour la sécurité sociale.

3) Réduction sur les produits internes

Souvent, les entreprises vendent leur gamme de produits en accordant une remise considérable à leurs employés. En général, vous êtes exonérés des impôts salariaux et des cotisations sociales.

Une règle s’applique à cet avantage extra-légal : la remise ne peut excéder 30% du prix normal du marché.

Il existe également des accords sur la fréquence de cet avantage, en fonction de la durée de vie du produit. Un exemple :  les prêts moins chers que les banques accordent à leurs employés.

 

4) Jours de maladie et soins payés

Cet avantage vous permet de vous absenter au travail en cas de situations familiales impérieuses : maladie ou hospitalisation de votre enfant ou de votre compagnon/compagne. Ce droit à l’absence s’applique pour un maximum de 10 jours par an.

L’employeur n’est pas tenu de rémunérer ces jours-là mais il peut vous accorder le privilège en décidant de vous payer.

 

5) Crèche et allocations familiales

Votre patron peut contribuer aux frais de garde de votre bambin ou accorder une allocation pour enfant extra-légale.

Ces deux avantages bénéficient du même traitement fiscal que votre salaire : vous payez le précompte mobilier normal. Vous avez cependant droit à une exonération de la cotisation de sécurité sociale d'un maximum de 50 euros par mois et par enfant.

 

6) Avantages liés aux résultats

Ce traitement de faveur existe depuis 2008 et est de plus en plus populaire. De quoi s’agit-il ? L’employeur fixe en amont un objectif : un certain chiffre d’affaires ou un certain bénéfice pour un groupe de salariés ou pour tout le personnel. Si ce résultat est atteint, les salariés concernés recevront une prime nette.

Celle-ci inclut une exonération sociale maximale de 3.413 euros et une limite fiscale maximale de 2.968 pour l’année en cours.

 

7) Prêt sans intérêt

Exceptionnellement, un employeur peut accorder à ses employés un prêt sans intérêt. En tant qu'employé, vous lui remboursez la somme par écrit mensuellement, sans intérêt ou avec un très petit intérêt.

Vous payez cependant une cotisation de sécurité sociale calculée en fonction de l'avantage qu'offre un prêt sans intérêt par rapport à un prêt bancaire. Le précompte mobilier est calculé en fonction des caractéristiques du prêt.

 

8) Achat d’actions (option)

Avec les stock-options, vous acquérez le droit d'acheter des actions de votre société à un moment donné à un prix fixe. Cet avantage est principalement accordé aux dirigeants de grandes sociétés cotées. Aucune déduction n’est prélevée sur cette plus-value mais vous devez toujours payez des impôts.  

 

Source:  https://references.lesoir.be/article/les-8-meilleurs-avantages-extra-legaux-/?utm_source=id2all&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter+B2C+0602

 

  

Comments powered by CComment