L'enquête de Statbel, pour laquelle plus de 20.000 salariés et indépendants ont été interrogés en 2019, montre également que 20,6% des personnes occupées doivent adapter leur temps de travail au moins une fois par semaine parce que leur travail le nécessite.

 

En outre, 62,6% des salariés et indépendants n'ont pas été contactés par leur employeur, un collègue ou un client pendant leur temps libre au cours des deux mois précédant l'enquête. Mais, à l'inverse, dans 18,1% des cas, cela s'est produit une ou deux fois et 13,4% ont été contactés plus de deux fois et devaient intervenir avant le jour ouvrable suivant; 5,7% ont également été contactés plus de deux fois mais ne devaient rien faire.

 

Il apparaît que la majeure partie des personnes occupées (60%) ont un trajet entre leur domicile et leur principal lieu de travail qui dure moins d'une demi-heure. Pour 28,8%, celui-ci s'étend entre trente minutes et moins d'une heure, et une heure et plus pour 11% des personnes occupées.

 

Les longs trajets d'une heure ou plus sont plutôt effectués par les personnes hautement qualifiées (14,5%) que par celles moyennement ou faiblement qualifiées (8,5% et 7,6% respectivement).

 

Sorce:  https://datanews.levif.be/ict/actualite/pres-de-13-des-salaries-faisaient-du-teletravail-avant-le-coronavirus/article-news-1306871.html