En Belgique il existent des absentéismes blancs, gris, noirs et roses!

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

"Absentéisme noir, gris, blanc : quels sont les différents type d’absences ?

L’absentéisme désigne l’absence au travail pour cause de maladie. Mais saviez-vous qu’il existait différents types d’absentéisme ? Définitions de l’absentéisme noir, gris, blanc et rose. 

absentéisme

Selon la définition de Liantis, l’absentéisme est un comportement et peut donc être influencé. On distingue quatre types d’absentéisme : noir, gris, blanc et rose. 

L’absentéisme blanc désigne une absence pour raison médicale. Le collaborateur est malade et il reste donc chez lui, sur base de la prescription d’un médecin. Dans ce cas, le fait de rester à la maison est un bon choix, puisque le travailleur n’est pas en état de travailler. Il se protège donc lui-même, mais protège aussi les autres, : il évite de propager ses germes aux autres et n’est pas un frein au bon déroulement de l’entreprise. 

L’absentéisme noir désigne, a contrario, ceux qui se disent malades et qui restent chez eux sans raisons médicales. Il s’agit d’une forme de malveillance, puisque le collaborateur reste chez lui pour toute autre chose qu’une maladie. C’est une absence illégale, qui concernerait environ 5% des travailleurs, selon Mensura. 

>> A lire aussi : Le vélo pour lutter contre l’absentéisme au travail

L’absentéisme gris serait le plus fréquent (70% des cas). Ce type d’absentéisme repose sur une raison médicale, mais « la nécessite réelle d’une incapacité totale de travail reste floue ». Il existe une différence entre ce que ressent le travailleur et sa situation réelle. Il ne s’agit pas forcément de la mauvaise foie du collaborateur. Avec les mêmes « symptômes », certains iraient travailler, alors que d’autres, non. Cela renvoie à la décision individuelle du travailleur et il y a bien des facteurs qui interviennent dans son choix : tensions sur le lieu de travail, problèmes personnels,… Il faut alors apprendre à reconnaitre ce type de travailleur et agir en conséquence. 

L’absentéisme rose désigne en fait le présentéisme. Le travailleur est trop malade pour venir travailler, mais il est quand même présent. Un type d’absentéisme néfaste, surtout en cette période de pandémie. Il pourrait alors propager ses germes. Il peut choisir de venir pour ne pas surcharger ses collègues, pour ne pas se faire mal voir, etc. Mais attention, cela pose au final un risque d’absentéisme supplémentaire pour l’entreprise et peut conduire au burn out du collaborateur. 

 

Source:  https://references.lesoir.be/article/absenteisme-noir-gris-blanc-quels-sont-les-differents-type-d-absences-

Comments powered by CComment