À quoi servent vraiment les eaux minérales ?

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Depuis mon enfance, je suis un grand consommateur d’eau.

Cela va sans doute vous paraître étrange mais c’est tout simplement ma boisson préférée !

Ce qui me chagrine c’est que certaines idées fausses conditionnent encore bien souvent nos habitudes et l’eau n’y échappe pas.

Beaucoup pensent encore que le fait de boire de l’eau minérale apporte à l’organisme une bonne dose de minéraux.

Je ne suis pas d’accord.

Ce n’est certainement pas comme ça que vous allez renforcer vos os, et ce quel que soit la teneur en minéraux de ces eaux auxquelles on prête toutes les vertus !

L’eau comme source de vie

Chacun le sait, l’eau est primordiale pour le bon fonctionnement de notre organisme.

Elle est même probablement nécessaire à l’éclosion de toute forme de vie.

C’est dire à quel point elle est précieuse et bienfaisante.

Nos organes, notre sang, notre lymphe, et nos os en sont constitués en grande partie.

Ses fonctions sont multiples :

  • elle est indispensable aux nombreuses réactions chimiques (6 milliards de réactions métaboliques par seconde !) qui ont lieu dans notre corps ;
  • elle assure le transport de substances nécessaires aux cellules ;
  • elle participe au maintien d’une température constante à l’intérieur du corps ;
  • elle favorise la digestion ;
  • elle circule partout dans notre réseau de canalisation interne que sont les veines, les artères et les capillaires. Ce va-et-vient permanent charrie les déchets de l’organisme et permet leur élimination. L’eau est LE grand détoxifiant de l’organisme.

Seulement voilà, le corps humain ne peut pas stocker l’eau.

L’organisme élimine en permanence son eau usée via l’urine, la respiration (au moment de l’expiration) et la transpiration.

Nous devons donc en permanence nous hydrater pour reconstituer nos réserves.

Se pose alors cette question : quelle est la meilleure eau pour que mon corps fonctionne au mieux ?

Je vous l’affirme : il ne s’agit pas d’une eau fortement minéralisée !

Voici pourquoi.

Des minéraux ? Non, des déchets !

Les minéraux présents dans l’eau ne sont assimilés que pour une faible proportion.

En effet, l’Homme, comme toutes les espèces animales, est hétérotrophe. 

Ce terme désigne un organisme incapable de synthétiser lui-même ses composants et qui recourt à des sources de matières organiques extérieures pour sa survie.

Ce mode de nutrition est commun à tous les êtres vivants, hormis les végétaux chlorophylliens et certaines bactéries.

Cela signifie que nous ne sommes pas aptes à synthétiser les minéraux à partir d’éléments inorganiques.

Or, les minéraux contenus dans l’eau sont issus de roches et donc absolument étrangers au vivant.

De plus, la membrane de nos cellules est constituée de lipides. Les minéraux de l’eau ne sont pas solubles dans les lipides mais bel et bien dans… l’eau.

Pour pouvoir traverser la membrane cellulaire il faut que les ions des minéraux se lient à des acides aminés, qui sont eux, en partie hydrophobes. C’est ce qu’on appelle la chélation. Les minéraux et oligo-éléments chélatés deviennent alors, ô miracle de la chimie, bio-disponibles.

Par chance, les végétaux font ce travail de chélation pour nous. Ainsi, les minéraux qu’ils contiennent deviennent parfaitement assimilables.

C’est en consommant des noix, des amandes, des  des légumes verts, des fruits, des herbes aromatiques, que vous reconstituez le plus efficacement vos réserves en minéraux.

Vous l’aurez compris : lorsque vous buvez de grandes quantités d’eau fortement minéralisée, cela génère pour votre organisme beaucoup de matière inutilisable.

Face à cette accumulation, sa réaction est simple : les minéraux en excès sont considérés comme des déchets et le corps cherche à s’en débarrasser promptement comme n’importe quelle toxine.

Vos reins en danger 

Une eau fortement minéralisée fatigue et finit par encrasser les organes, notamment les organes de filtration comme le foie et les reins.

Ces organes, que l’on appelle les émonctoires, ont déjà beaucoup de travail à faire du fait de notre mode de vie pas toujours très sain.

Filtrer, trier, éliminer beaucoup de toxines peut les mener au burn-out !

Lorsqu’ils sont épuisés, leur efficacité décroît et on s’expose à quelques problèmes comme la formation de calculs, ou à une insuffisance rénale sur le long terme.

Le premier élément à prendre en compte dans le choix d’une bouteille d’eau est la quantité de résidus à sec qu’elle contient. Il s’agit de la quantité de minéraux que l’on trouve une fois que l’eau est évaporée. Le résidu à sec doit être idéalement inférieur à 100mg/l.

Les eaux de source contiennent nettement moins de minéraux. Elles sont à privilégier pour une utilisation quotidienne.

Et l’eau gazeuse dans tout ça ?

Elle est appréciable en cas de repas trop riche ou d’acidité gastrique.

Le bicarbonate que la plupart des eaux gazeuses contient favorise la digestion en neutralisant une acidité excessive.

Néanmoins, elle sont à éviter en cas de ballonnement car elles libèrent du gaz dans le tube digestif.

Les eaux gazeuses raviront également les sportifs.

En effet, le bicarbonate contribue à diminuer l’acidité qui a été produite en quantité par les muscles pendant l’effort et qui est à l’origine de courbatures et de douleurs musculaires. La consommation d’eau gazeuse permet de réduire plus rapidement la fatigue en régulant l’acidité tissulaire, et ainsi accélérer la récupération.

Tout comme les eaux minérales, les eaux gazeuses sont peu efficaces en terme de minéralisation.

Cependant, elles présenteraient un avantage non négligeable : le bicarbonate favoriserait la rétention du calcium1.

Une question d’intention

Mon propos n’est pas de dire que les eaux minérales n’apportent rien.
Cependant il s’agit d’être clair : le rôle majeur de l’eau n’est pas de fournir des minéraux à l’organisme mais de drainer et d’éliminer les déchets métaboliques.

De manière générale, les eaux minérales doivent être consommées de façon limitée.

Leur usage doit avant tout être réservé à des cures ponctuelles de drainage.

En sollicitant les reins les éliminations seront accentuées et le fait de consommer ce type d’eau prend alors tout son sens.

Cependant, ces cures doivent être occasionnelles pour ne pas encrasser les organes fatigués avec une surcharge en minéraux non assimilables. Il peut s’agir par exemple de perdre un peu de poids en luttant contre la rétention d’eau, ou d’accompagner une cure de détox deux ou trois fois dans l’année.

Pour une consommation quotidienne, misez sur les eaux de source. Leur faible teneur en minéraux est idéale pour laisser vos reins en paix et nettoyer votre organisme en douceur.

L’eau est essentielle à notre vitalité. Elle constitue un domaine d’étude et de réflexion sans pareil.

On prête à Siddartha Gautama Buddha cette phrase : « Il n’existe qu’un seul remède au médicament : l’eau ».

Alors trinquons !

 

Source:  https://nouvelle-page-sante.com/a-quoi-servent-vraiment-les-eaux-minerales/

Comments powered by CComment