Bleu Jour est un producteur et concepteur IT français qui se focalise à cent pour cent sur les mini-PC et les PC de jeu silencieux. 'Les mini-PC constituent en soi une niche, mais qui est appelée à croître', déclare Jean-Christophe Agobert, CEO de Bleu Jour, à Data News: 'En Europe, on en a vendu 1,2 millions d'exemplaires l'année dernière, ce qui représente un chiffre d'affaires de 585 millions d'euros environ.' Quelque 70.000 pièces ont été l'apanage de Bleu Jour. 'En l'espace de deux ans, notre production a triplé, puisqu'en 2019, nous en étions encore à 20.000 unités', précise Agobert.

Désormais, Bleu Jour dispose de sa propre carte-mère 'européenne'., Bleu Jour
Désormais, Bleu Jour dispose de sa propre carte-mère 'européenne'. © Bleu Jour
 

Partiellement 'Made in Europe', mais surtout 'Built in Europe'

La carte-mère que Bleu Jour présente aujourd'hui, repose sur la plate-forme Intel NUC et a été entièrement conçue et fabriquée dans les environs de Toulouse. 'Cette carte-mère est donc 'made in Europe'. Il en résulte donc que nous pouvons à présent concevoir et assembler des mini-PC qui sont 100% 'built in Europe', ajoute le CEO. Un premier ordinateur européen donc, mais avec l'objection importante s'il en est que quasiment tous les composants de la carte-mère proviennent d'Asie. 'J'évalue à 2 pour cent à peine les composants et les puces de la carte-mère qui émanent d'Europe, via ST Micro. Mais en toute honnêteté, cela peut être encore une surestimation', signale Agobert qui insiste cependant sur le fait qu'il s'agit là certes d'un premier pas, mais qui a toute son importance. 'Nous voulons autant que possible éviter tout risque de pénurie et de dépendance asiatique', poursuit-il. Bleu Jour dirige dès lors surtout son regard vers les fondeurs de puces en vue qui possèdent à peine des usines de production en Europe. 'Cela va changer, mais ce sera de toute façon un travail de longue haleine', selon Agobert.

 
 
Jean-Christophe Agobert, le CEO de Bleu Jour, présente la carte-mère auto-développée et auto-fabriquée., DN
Jean-Christophe Agobert, le CEO de Bleu Jour, présente la carte-mère auto-développée et auto-fabriquée. © DN
 
 

Même si la réindustrialisation de l'Europe constitue un débat bien d'actualité, il n'empêche que les plans de Bleu Jour en matière de production propre datent de 2018 déjà. Jean-Christophe Agobert: 'C'est alors que nous avons lancé le projet de développer notre propre carte-mère. Il en résulte que nous ne sommes plus seulement un intégrateur, mais aussi un fabricant. Et c'est bien nécessaire pour pouvoir faire la différence dans cette niche.'

 
Le mini-PC compact KUBB., Bleu Jour
Le mini-PC compact KUBB. © Bleu Jour
 

KUBB

Bleu Jour, créée en 2002 à Toulouse, est principalement connue en raison de ses jolis mini-PC cubiques KUBB lancés en 2014. Les entreprises aiment les faire personnaliser et y apposer leur propre logo. 95% de l'ensemble des ventes chez Bleu Jour se font du reste par le biais du marché B2B-reseller. La nouvelle carte-mère sera désormais utilisée d'abord dans les nouveaux PC cubiques de 12 centimètres de côté. Elle est équipée d'un processeur Intel Core de la 11ème génération pour Intel NUC ('Next Unit of Computing'). Intel l'avait introduit tout spécialement pour la plate-forme mini-PC en 2012. Les PC sont silencieux, consomment peu de courant, sont modulaires pour un assemblage sur mesure et sont donc très compacts. Ils sont suffisamment puissants pour faire tourner les applications bureautiques les plus courantes. 'Le fait que nous puissions à présent assembler cet ordinateur entièrement en Europe, en ce compris le boîtier et le châssis, nous permet aussi de travailler de manière nettement plus durable qu'avant', conclut Agobert.

 

Source:  https://datanews.levif.be/ict/actualite/bleu-jour-presente-le-premier-ordinateur-europeen/article-news-1568029.html