Pour plus de 86% des travailleurs belges le bureau n'a pas changé depuis la pandémie

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

"Le bureau a changé depuis la pandémie

Un peu moins d'un Belge sur 10 prévoit de "relooker" son bureau, selon une étude Protime.

bureau

Avec la pandémie, votre bureau a-t-il changé de visage ? Pour 1 travailleur sur 7 (13,3%), c’est résolument le cas, selon une étude menée par Protime. Parmi les changements, citons ‘moins de postes de travail’ (32,1%), ‘un bureau plus accueillant’ (17%), et ‘davantage d’espaces lounges (11,8%) et ‘davantage de salles de réunion’ (8,7%).

« Au lendemain de la pandémie, la fonction de nombreux bureaux a été repensée, en mettant l’accent sur l’interaction. Pour plus d’un tiers des travailleurs (36,9%), le bureau est désormais plus que jamais un lieu de rencontres. Les entreprises qui souhaitent être une Great Place to Work ont donc tout avantage à adapter le look & feel de leurs bureaux à cette nouvelle réalité », affirme Sophie Henrion, porte-parole de Protime.

Le travail hybride est devenu la nouvelle norme. Là où, avant la pandémie, il arrivait à un tiers des employés de télétravailler (34,5%), cette proportion est passée à près de la moitié (47,3%). Bureau ou maison, ces deux lieux de travail ont leurs avantages et leurs inconvénients. Pour les tâches qui demandent de la concentration, 51,9% des répondants préfèrent travailler à domicile. Par contre, ils sont 55,7% à préférer se réunir au bureau. De nombreuses entreprises ont dès lors adapté leurs bureaux à cette nouvelle réalité. De retour au bureau après la pandémie, 1 travailleur sur 7 (13,3%) a découvert un nouvel environnement de travail.

Moins de place au travail

Comme le télétravail prend de l’ampleur, les bureaux peuvent réduire le nombre de postes de travail. Il y a aujourd'hui moins de postes disponibles pour un tiers des travailleurs (32,1%) dont le bureau a été réaménagé. Pour un tiers des répondants (32,1%), un système de réservation des postes de travail a été instauré depuis la pandémie. Lorsqu’un tel système est opérationnel, vous devez vous inscrire au préalable pour être sûr de disposer d’un poste de travail lorsque vous travaillez au bureau.

Un environnement plus convivial

Durant la pandémie, nous nous sommes habitués à l’environnement confortable et cosy de notre bureau à domicile. Pour faire revenir leurs collaborateurs vers le bureau ‘classique’, les entreprises ont créé une atmosphère beaucoup plus conviviale. Là où un réaménagement des bureaux a été effectué, les travailleurs jugent l’environnement ‘plus accueillant’ (17%) et ‘avec davantage de plantes’ (6,4%). Ils observent aussi ‘davantage d’espaces lounges (11,8%), pour que les collaborateurs n'aient pas à travailler toute la journée au même endroit.

Un lieu de rencontre

Le bureau est plus que jamais un espace de rencontre, de brainstorming et d’inspiration. Près d’un travailleur sur dix (8,7%), dont les bureaux ont été réaménagés, estime disposer désormais de davantage de pièces où se réunir et se rencontrer.

Sophie Henrion : 

« L’avenir du ‘bureau’ est hybride. Pour certaines tâches, il est plus facile de se concentrer à la maison, tandis que le bureau classique se prête mieux à d’autres activités. En tant que Great Place To Work, Protime a fait œuvre de pionnier dans ce changement sociétal. Désormais, nous nous rendons au bureau pour discuter entre collègues, se réunir ou accueillir des clients. Et lorsqu’on doit se concentrer sur une tâche, c’est à la maison que nous travaillons. »

Pour Lode Godderis, professeur en médecine du travail à la KU Leuven, il est important que les entreprises et leurs collaborateurs se concertent quant aux tâches à mener à bien au bureau et à domicile :

« La fonction du bureau a évolué. Depuis la pandémie, de nombreux travailleurs rechignent à entreprendre de fastidieuses navettes pour se rendre au travail. Lorsqu’ils se rendent au bureau, cela doit être pour une bonne raison, pour eux-mêmes ou pour leur entreprise. Les employeurs ont également découvert les avantages du travail hybride. Les espaces de bureau sont chers et l’ère des bureaux paysagers est révolue. Désormais, les entreprises réfléchissent à l’utilité des bureaux classiques, ainsi qu’à la manière de les réinventer. À l’avenir, le ‘bureau’ sera donc différent, afin de mieux répondre aux attentes des entreprises et de leurs collaborateurs », conclut-il.

 

Source:  https://references.lesoir.be/article/le-bureau-a-change-depuis-la-pandemie